Les aventures de Setnê - J.-H. Rosny aîné - éditions Callidor - les-carnets-dystopiques.fr - Julien Amic

Les Aventures de Setnê – J.-H. Rosny aîné

Les Aventures de Setne - J.-H. Rosny ainé - les-carnets-dystopiques.fr
Les Aventures de Setnê

Les Aventures de Setnê est une pépite écrite en 1902 par J.-H. Rosny aîné, oubliée et extirpée du passé en 2021 par les éditions Callidor.
Si Rosny aîné fait partie des candidats au titre illustre de « précurseur » de la Science-Fiction ainsi que du récit préhistorique, cet ouvrage-ci nous apprend que cet écrivain fascinant semble bien être l’auteur du tout premier récit d’ Heroic Fantasy !
Oserez-vous affronter les dragons de l’ancienne Égypte et les effroyables Hommes de l’Eau aux côtés de Setnê ?

Offre promotionnelle des éditions Callidor
➡️ Les éditions Callidor sur Amazon

Une chronique imprudente rédigée par Julien Amic

 

Un extrait de « Les Aventures de Setnê » …

 

« La plaine d’asphodèles argentait la perspective, jusqu’au bord du firmament. Le silence semblait s’être abattu des astres. On n’entendait que les voix des veilleurs, par intervalles, comme les cris des hérons sur un promontoire, l’aboi intelligent des chacals et le rugissement lointain d’un lion. Les brasiers s’abaissaient ; on voyait plus nettement la lune fixée sur les eaux du ciel. »

 

 

Teaser : « Les Aventures de Setnê »

Un teaser pour vous donner envie…

(Si vous souhaitez en savoir le moins possible sur le livre, lisez seulement cette partie)

 

Thoutmès, roi d’Égypte, est en guerre contre les Ninivites. En ces temps où le désert n’avait pas encore conquis toute la surface des terres, le puissant chef de guerre est pensif. Pour surprendre l’armée de son ennemi il doit créer une diversion, prendre le défilé du Hennar et diviser les phalanges ennemies.
Mais cela implique d’emprunter un chemin périlleux en contournant la forêt de Zahal par le sud, par les sables de Nômi puis les marais. Pour cela il choisit d’envoyer Setnê, son jeune et valeureux capitaine.

Le temps est compté, et Setnê ne peut pas échouer. Pour atteindre son but sans retard, il devra suivre une voie bien dangereuse, dont il sait qu’elle prendra la vie de nombreux hommes. A t-il le choix ? La route épouvantable traverse le désert des Dragons, la forêt des Tigres et le marécage des Hommes de l’Eau.

Mille hommes seront-ils suffisants pour affronter de tels périls ?

« j’aurai la force, puisque tu ne m’as pas cru indigne. »

 

Offre promotionnelle des éditions Callidor
➡️ Les éditions Callidor sur Amazon

(La suite, sans révéler l’intrigue ni le dénouement, dévoile certaines parties du récit. Pour lire seulement l’analyse vous pouvez vous rendre directement ici )

 

Les dragons, les tigres, et les Hommes de l’Eau

L’histoire en profondeur, mais sans tout dévoiler

 

Setnê, fils de Raneferka et valeureux capitaine de guerre du roi d’Egypte Thoumès III dispose de 10 jours pour atteindre le Hennar avant la lune noire. Il y surprendra l’ennemi et assurera la victoire de son maître.

Il leur faudra quatre jour pour atteindre le désert des Dragons et affronter la mort ailée. Et ce sont dix monstres, dix bêtes terrifiantes que l’armée doit affronter. Dix monstres pour commencer, car plus loin dans les terres crépusculaires d’un désert hideux, d’autres serpents attendent leur heure…

« Et Setnê vit une contrée molle et sinistre, des plages jaunes, des eaux pourrissantes, des végétaux plaintifs, pleins de rouille, de moisissures, de nécroses. Une odeur fade s’élevait avec la vapeur des mares ; des bêtes humides grouillaient sur les promontoires, dardaient des regards immobiles sur l’étendue ou se dévoraient en silence. On apercevait des oiseaux extraordinaires, aux immenses pattes couleur de chair, qui s’abattaient sur des îles ou montaient en flèche vers le ciel, et une bête innommable, en forme de lézard, aux ailes écailleuses, qui voletait lourdement au ras des palétuviers et des tamaris. »

Plus loin sur la route s’étend une forêt qu’il faudra traverser. Une forêt où les tigres sauvages attaquent dans l’ombre et surgissent de la ténèbre. Quels hommes auront suffisamment de courage et de valeur pour survivre à un assaillant invisible, d’une puissance phénoménale, aussi multiple que terrifiant ?

Ceux-là mêmes qui auront échappé à la mort venue du ciel, et à celle tapie dans l’ombre, devront suivre Setnê dans les marécages. Quatre cents égyptiens face à combien de centaines d’hommes de ce peuple marécageux. Il faudra à Setnê trouver le moyen de faire alliance avec la Reine des Eaux pour ne pas perdre ici toute l’armée que Thoutmès lui a confiée.

Alors seulement, ce qui restera des troupes de Setnê pourra atteindre le défilé du Hennar et surprendre la caravane Ninivite avant la grande bataille. Pour la gloire du roi Thoutmès.

« Les trompettes d’Égypte retentirent sur les rocs. » 

 

Prémices de la fantaisie héroïque…

« Les Aventures de Setnê » décortiqué.

 

« La guerre est le jeu de la mort. Nul n’y doit jouer qui refuse l’enjeu. »

Quel plus grand héros que Setnê ? Un jeune et valeureux guerrier commande mille hommes à travers des terres désolées, il affronte des Dragons qu’il tue d’un coup d’épée, traverse une forêt infestée de tigres plus agressifs qu’une nuée de moustiques (tigres eux aussi) et survit à l’embuscade du peuple des Hommes de l’Eau, curieuse tribu amphibie à la peau bleue… Sa puissance est si irrésistible que même la splendide Reine des Eaux au regard d’émeraude préfère faire alliance avec lui plutôt que de vaincre son armée… Faire alliance charnelle bien entendu car il s’agit là d’un héros absolu, à l’ancienne, un mâle puissant doté d’une très grosse épée…

« C’est une terre impure, plus ancienne que toutes les terres. Tu perdras des hommes le matin, dans le désert des Dragons, le soir dans la forêt. À l’aube suivante, tu verras les hommes de l’Eau. Là toute ton armée peut périr… Telle est la route épouvantable. »

Ce récit d’un Setnê égyptien évoque très très vite un certain Conan cimmérien, figure emblématique de l’ Heroic Fantasy issue des nouvelles écrites par Robert E. Howard dès 1932. Mais là où la chose prend une toute autre ampleur, c’est que J.-H. Rosny aîné a « inventé » Setnê 30 ans plus tôt, en 1902 ! Ce qui vaut d’ailleurs à l’auteur d’être qualifié de précurseur de l’ Heroic Fantasy dans l’excellente préface de Thierry Fraisse, qui relate par ailleurs toute l’histoire de la naissance de ce genre musclé plein d’épées et de sortilèges qui pris tout d’abord le nom de « sword and sorcery« .

Je me dois à ce stade de souligner (avec plusieurs traits) l’excellente initiative des éditions Callidor qui ont créé la collection « L’âge d’or de la fantasy » pour extraire des cachots du temps les génies précoces qui ont ouvert la voie d’un genre littéraire qui connaitra son apogée avec « Le Seigneur des Anneaux » de J.R.R. Tolkien (encore que l’appartenance au genre Fantasy de Tolkien soit tout à fait discutable à mon avis mais c’est là un autre sujet). Il faut donc lire « Les aventures de Setnê » avec un esprit « pré-fantasy » et un regard critique que l’on prendra soin de faire migrer en 1902. Et là, on se trouvera face à quelque chose d’assez fascinant.
Faute de faire cet effort là, on risque d’être déçu par le caractère caricatural du héros, ce qui serait une erreur car étant le premier du genre il plus archétypal que caricatural (bon on peut remonter au Ulysse de l’Odyssée bien sûr si l’on veut être tout à fait exact, mais je ne me risquerai pas à prétendre qu’ Homère était un auteur de SF. Quoique…).
En parlant d’archétype caricatural, j’avoue avoir été tenté de sourire lorsque Setnê « fait alliance » avec la jolie Reine des Eaux dans sa tente de chef… Il faut dire que J.-H. Rosny aîné affectionnait grandement paraît-il la littérature érotique…

Dans « Les aventures de Setnê » on est aussi plongé dans une Égypte ancienne verdoyante, où les déserts ne sont pas le seul décor, où les hommes croient encore aux monstres. Les dragons, qui d’ailleurs ne crachent pas de feu, vivent dans une contrée désolée et ne sont pas plus terrifiants que les tigres de la forêt. Les Hommes de l’Eau sont curieux, un peuple à la peau bleue qui vit dans les marécages. Les marais étant habituellement associés à la mort (typiquement, « les marais des morts » de Tolkien par exemple), le fait d’y placer un peuple splendide et en pleine forme mérite à lui seul la lecture de ce court récit. Ces êtres mi-humains mi-ondins (ou mi-avatar mi-schtroumph diront les mauvaises langues) sont, avec les dragons et l’image du guerrier invincible de Setnê, les ingrédients de base de ce qui deviendra quelques décennies plus tard un des genres majeurs parmi les littératures imaginaires.

les aventures de Setnê - Maxime Desmettre - Julien Amic
Setnê affronte un tigre

« Les aventures de Setnê » est un court roman qui émerveille et qui fascine, par son univers comme par l’intérêt historique qu’il recèle pour tout amateur de littératures imaginaires en général et de fantasy en particulier. Il est de plus présenté dans une superbe collection aux splendides illustrations de Maxime Desmettre. Quel bonheur de livre un livre « avec des images » qui parle de dragons et de héros invincibles. On est replongé en enfance, et on se régale de l’écriture de J.-H. Rosny aîné, l’un des génies de ces littératures du rêve qui m’ont, il y a longtemps de cela, rendu amoureux des livres.
Partez donc affronter les périls effroyables qui vous mèneront peut-être vous aussi à la victoire, aux côtés de Setnê, fils de Raneferka.

« Et il te sera fait selon ton mérite. » 

 

Faites-moi part de vos avis en commentaire, si le coeur vous en dit.

 

Les Aventures de Setne - J.-H. Rosny ainé - les-carnets-dystopiques.fr
Les Aventures de Setnê

Auteur : Joseph-Henri Rosny aîné
Editeur : Callidor
Format : 13,5×20
ISBN : 978-2-901207-10-8
80 pages
Parution : mai 2021
Pays : France
Première parution : 1902
Illustrations : Maxime Desmettre
Chroniqueur : Julien Amic

Offre promotionnelle des éditions Callidor
🐉 Les éditions Callidor sur Amazon

 

 

 

✅Ce blog fonctionne uniquement grâce à vous !
➡️ Si un article vous plait, utilisez les liens disponibles dans le post pour effectuer vos achats.
Cela finance le fonctionnement du site à travers une petite commission qui m’est reversée, et me permettra de publier encore plus de nouveaux carnets dystopiques.
Un grand merci à vous ! 🙏😘 – Julien Amic

Vous ne souhaitez pas commander chez Amazon ? N’hésitez pas à faire un petit don pour soutenir mon travail de chroniqueur.
(Pas de minimum, don sécurisé Paypal via The Big Jellyfish SAS)

👍 Je remercie chaleureusement les éditions Callidor qui m’ont gracieusement fourni un exemplaire du livre.

Une chronique imprudente rédigée par Julien Amic

Vous aimez ce carnet? Faites-le savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *